Routier / routière

Posted by admin in Roman feuilleton | Commentaires fermés sur Routier / routière

Contrat espagnol au Luxembourg… le salaire de la peur !

 

Comment se servir des « atouts de l’Europe » en une leçon !

 

Chauffeur routier / chauffeuse routière
Conduite de transport de marchandises sur longue distance

Au départ de *** au Luxembourg, vous aurez en charge le trafic international (vers la France, la Hollande, la Bel­gique…) en citerne chimique. ADR citerne matières dange­reuses obligatoire. Contrat espagnol. Possibilité de prolon­gation du contrat.

Lieu de travail : Espagne.
Type de contrat : contrat à durée déterminée de 6 mois.
Expérience : débutant accepté ADR citerne obligatoire.
Langue(s) : (1)
Permis : permis EC – poids lourd + remorque exigé.
Qualification : employé qualifié.
Salaire indicatif : 2500 nets primes + frais dep. inclus.
Durée hebdomadaire de travail : 40 heures hebdo.
Déplacements :
Entreprise de 20 à 49 salariés.
Secteur d’activité : affrètement / orga. des transp.

Le Luxembourg n’est pas qu’un paradis fiscal… c’est aussi un fleuron de l’Europe et de l’esprit européen ! Esprit dont vous allez bénéficier !

Vous êtes chauffeur routier / chauffeuse routière… Français / Française : puisque chômeur / chômeuse chez Pôle / Pôle Emploi… Vous avez le profil demandé ? Vous êtes mal ! Mais vous l’avez cherché, avec votre permis EC poids lourd + remorque et votre explosive spécialisation ADR (2). A partir du petit Grand Duché – Groussherzogtum Lëtze­buerg, – paradis également de l’industrie chimique, vous voilà expatrié en charge du trafic international en ci­terne chimique vers la France, la Hollande (on dit Pays-Bas de nos jours, sinon ça les vexe) et la Belgique…

De l’international… du Nord ! Jamais, j’en suis sûr, vous n’irez en Espagne : votre lieu de travail, pourtant ! Pas même pour signer votre contrat es­pagnol !

Mais pourquoi cette Espagne luxembourgeoise ? Ou plutôt ce Luxembourg délocalisé ? Je ne sais pas… Parce que les camions chinois sont trop loin ? Parce que les Espagnols ne sont pas aux 35 heures, mais aux 40 minimum, et que les heures supplémentaires payées double ont été rempla­cées par des repos compensateurs – plus quelques babioles dans le genre ? Ce serait petit joueur ! Je leur laisse le bénéfice du doute d’une plus grande subtilité !

En résumé…

Français inscrit chez Pôle Emploi, vous allez travailler en Espagne, c’est-à-dire avec un contrat espagnol, mais vous n’y mettrez jamais les pieds ni les roues. Vous partirez du Luxembourg pour vous rendre en Belgique, aux Pays-Bas, ou chez vous en France, avec un camion-citerne remplis de produits dangereux que vous transporterez inlassable­ment 40 heures par semaine, pour 2500 nets primes + frais dep. inclus de salaire de la peur indicatif qui n’in­dique pas grand’ chose, pas même la monnaie de singe en usage. Avec un contrat espagnol du Luxembourg… vous êtes peut-être payé en roupie de Monaco…

2500 euros, ça fait quand même 16 399 francs ! Bien sûr, il y a cette histoire de prime et de frais dep. inclus… Mais bon…

Pour finir, juste une question : à la fin de votre contrat de 6 mois avec possibilité de prolongation si vous survivez…que devenez-vous chez Pôle Emploi ? Avez-vous des droits supplémentaires ? Recalcule-t-on vos allo­cations sur la base de votre nouveau dernier salaire ?! Ou vous n’avez plus de droits ? Vous êtes devenu un tra­vailleur étranger : Espagnol du Luxembourg ?

Demain… vous serez peut-être Polonais !

(1) Rien… Même pas le français, le belge ou le hollandais ? Des notions d’espagnol d’affaires, par contre, vous serviraient à éplucher votre contrat !
(2) Accord européen relatif au transport international des marchandises Dangereuses par Route !