Comment éviter écologiquement escargots et limaces… avec du carton ?

Pour les personnes pressées : se rendre directement à la fin de l’article, au niveau « le carton miracle… » Pour les autres, bonne lecture…

 

Porcelaine_escargot_qui_nous_regarde

Depuis toujours mon jardin est « bio, » donc pas question de le polluer avec des granulés chimiques qui exterminent les escargots et les limaces, sous prétexte qu’ils… déciment tout ce qu’on essaie de faire pousser. Et faire souffrir… en faire baver… exterminer… ce n’est pas mon truc. Et puis, ces bêtes à cornes sont fascinantes… surtout les escargots et leur quand même étonnante coquille en spirale. Ils m’amusent aussi. Je crois que le gastéropode a beaucoup d’humour.

La cendre, ça ne marche pas toujours

Jusqu’à présent, j’entourais mes plants de cendre. Mais c’était surtout vers l’été. Cette année, j’ai démarré mon potager plus tôt, et en avril, mai, les nuits sont humides, la terre aussi. La cendre s’en imprègne très vite, ne forme plus qu’un bloc : limaces et escargots glissent dessus. Ça été la razzia sur mes tendres pousses de petits pois !

Article Porcelaine deux escargots

Les bouteilles en plastique non plus

J’ai donc repris un vieux truc : couper en deux des bouteilles en plastique, ôter le bouchon d’un côté, faire un trou sur le fond, et s’en servir de cloches… J’ai retrouvé des escargots dedans ! Et quand on veut soulever les bouteilles, ça entraîne la terre et arrache les semis.

Les tuiles

J’ai trouvé aussi, sur Internet, une méthode pour capturer pacifiquement nos prédateurs : des tuiles, ou des sacs en plastique, humidifiés et posés à plat dans l’herbe… C’est sûr, ça fonctionne. Ces voraces y trouvent refuge à l’aube, il ne reste plus qu’à les ramasser et aller les déposer loin de chez soi… Seulement, avant cela, ils ont englouti nos cultures !

Le carton miracle !

Et finalement, je me suis souvenu d’une expérience, avec ma fille, qui a voulu élever un escargot baptisé Bobby. Article Porcelaine premier carton Comme il était joueur et ne voulait pas rester en place, nous l’avons enfermé un soir dans une boite à chaussures en carton, bien sûr avec des feuilles de salade. Au matin, il avait « rongé » tout le carton, en surface, et laissé la salade ! Ça le changeait de l’ordinaire… J’ai donc fait un essai en posant quelques morceaux de carton fin près de mon carré de petits pois… et dans la nuit, limaces et escargots ont mangé ces « appâts, » fait des trous formidables dedans, mais n’ont pratiquement pas touché à mes légumes. C’était concluant. J’ai donc développé mon système, déchiré en plusieurs bandes un grand carton afin d’entourer tout mon bout de terrain. Le lendemain, mes petits pois étaient intacts grâce à ce barrage plus appétissant qu’eux ! Associé au truc de la tuile, c’est impeccable.

Porcelaine_carton_contre_escargot_et_limaces

© Porcelaine / Didier LE BORNEC

Article Porcelaine deux escargots

© Porcelaine / Didier LE BORNEC